dimanche 10 juillet 2011

Bilan de la semaine du 03/07/2011

Mon pied droit a continué de prendre du mieux et mine de rien, j'ai couru plus de 50 km. Alléluia!

Dimanche: Musculation.
Lundi: Sortie de course faite au coucher du soleil, mais la chaleur et l'humidité étaient toujours au rendez-vous. Les maux d'estomac dont je souffrais n'ont pas aidé non plus... Pied droit: OK. Petite douleur à la cheville gauche pendant la course, mais OK après. Intervalle au rythme du demi-marathon (DM) couru vers la fin. En tout, 10,3 km courus en 55:14. FCmoy=136/min, FCmax=153/min.
Mardi: Musculation.
Mercredi: Nouveau défi pour mon pied droit: endurer une sortie de course sur un parcours comprenant une descente assez courte mais à pic. L'humidex était de 31 et j'ai été exposé au soleil (encore relativement haut) pendant la majeure partie des 5 derniers km, si bien que j'étais complètement crevé après cette sortie. 12,1 km courus en 68:51. FCmoy=136/min, FCmax=152/min. Une compresse froide a mis fin aux protestations de mon pied droit après cette sortie...
Jeudi: Autre sortie de course, sur le plat cette fois. C'est fou la différence que peut faire une baisse d'humidité! Par une température de 23˚C et sous un soleil encore relativement haut mais avec un taux d'humidité de moins de 40%, j'ai simplement suivi le rythme que me dictait mon corps. Ce qui se voulait au départ une petite sortie tranquille s'est peu à peu transformé en sortie tempo à mesure que j'accélérais. En cours de route, je me suis donné comme objectif de terminer cette sortie à un rythme moyen 5:00/km, ce que j'ai réussi à faire en dépit du soleil et de la circulation de l'heure de pointe. Et pour la première fois depuis ma blessure au pied gauche, j'ai poussé de façon soutenue, à un rythme entre ceux du 10 km et du 5 km, dans la dernière portion. Bref, cette sortie a fait du bien à la confiance. 8,2 km courus en 41:16. FCmoy=139/min, FCmax=159/min.
Vendredi: Musculation. Toujours des maux d'estomac, et quelques nausées.
Samedi: Longue sortie de la semaine, aller-retour de chez moi au mont Royal. Montée par Trafalgar, descente par Remembrance. Beaucoup de dénivelé, donc, mais à part la côte Remembrance la descente est plutôt douce (voir le graphique plus bas). Mon niveau d'énergie était assez bas et mes jambes n'étaient pas à leur meilleur, mais je me suis mis en cruise control pendant la longue descente, ce qui m'a permis de terminer en force. Je me suis même tapé un intervalle DM de 2,1 km peu avant d'arriver. En tout, 21,0 km courus en 119:13. FCmoy=134/min, FCmax=158/min. Et mon pied droit, chaussé d'une Nike Free 3.0 pendant cette sortie, n'a pas émis la moindre protestation pendant ou après cette sortie!


Elle est toute douce, cette longue descente! Image via mon compte Garmin Connect.



En somme, 51,6 km de course à pied et 3 séances de musculation.

En commençant la semaine, je n'aurais pas pensé pouvoir me taper un 50 km de course. Je ne peux donc qu'être très satisfait de la tournure des choses. Le Marathon de Montréal est donc toujours une possibilité pour l'instant, mais, comme dirait probablement Jean Perron, il y a loin de la coupe aux lièvres!

1 commentaire:

  1. Le marathon de Montréal est toujours dans la mire.

    RépondreEffacer